Nous avons fait le choix du Yoga. Cela demande de persévérer malgré les épreuves, les doutes, les passages difficiles qui sont très fréquents.

Nous devons découvrir toujours plus de détente.

« Le corps de chair est à traiter avec bon sens »  Roger Clerc.

Nous devons découvrir prâna,

Déplacer la conscience pour diriger le souffle.

« Le corps de l’énergie est à ressentir sans fabulation » Roger Clerc.

Aller sur le tapis jusqu’à savoir reconnaître ce qu’est « l’instant présent » ou « l’ici et maintenant » au delà des mots…

Vous êtes dans ce chemin du Yoga. C’est un choix décisif, ce n’est pas un hasard.

Ce n’est pas un chemin facile, certes, alors évitons de nous disperser, persévérons pour la fermeté, la vigueur, pour cet état d’attention.

On souhaite tous « s’améliorer, évoluer, développer sa spiritualité » Roger Clerc. 

Et on souhaite tous découvrir « le lâcher prise « dont on parle tant.

Maintenant, imaginons que nous avançons dans une carriole. Nous avançons ensemble dans ces enseignements très élaborés, pour nous amener du plus dense au plus subtil sans risque de déséquilibre.

La carriole ne paie pas de mine ; elle ne fait pas dans le clinquant, se veut sobriété, vérité, efficacité.
Elle est stable cette carriole, » solide, elle sait par où elle passe, elle sait les ornières, les détours, les impasses.

Le rythme est modéré, mais sûr. Chacun de nous peut regarder, admirer, contempler ce qu’il veut, et peut vivre son voyage, confiant, en affûtant son attention le temps de voir clair, de voir mieux, tout simplement !
Ensemble dans la carriole. Pourquoi y êtes-vous ? Si c’est parce que cela vous convient, évitez-vous les questions inutiles et « en avant ».
Mais bien sûr, il y a ceux qui renoncent au voyage, ceux qui sautent en marche, ceux qui se font aspirer par un autre véhicule – car l’on croise à tout moment d’autres véhicules – et des promesses pour aller plus vite et des promesses pour plus de merveilleux.
Patience, persévérance … La route est longue…
Chaque instant est yoga.
… Et attention aux petits malins qui vous éloignent du chemin.

Bon voyage, à bientôt.

Nadine Merlette
Extrait de la revue Yoga Energie – Avril 2002

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu